Nouvelle — 30 septembre 2017

Tournée...

En 2016, Lucie Grégoire Danse célébrait son 30e anniversaire à l’Agora de la danse avec la recréation du solo Les Choses dernières (1994) interprété par Isabelle Poirier ainsi qu'une exposition rétrospective. Librement inspirée du roman Le voyage d’Anna Blume de Paul Auster, ce solo sera en tournée en 2018 au Vancouver International Dance Festival, au La MaMa Moves! Dance Festival, à New York et à la Maison de la culture Notre-Dame-de-Grace à Montréal.

Créations...

Lucie Grégoire  entre dans un nouveau processus de recherche et de création pour un spectacle intitulé Territoires qui sera présenté à l’Agora de la danse à l’automne 2018.

Par ailleurs,  la chorégraphe et danseuse prépare pour 2019 une nouvelle création in situ en Islande qui fait suite à la résidence de recherche et création réalisée là-bas en 2016. Elle effectuera donc un deuxième séjour, en juin 2018,  qui lui permettra de réaliser  un repérage des lieux, de dispenser des cours au Dance Atelier de Reykjavik et de sélectionner des jeunes interprètes islandais pour ce projet.
Ainsi, après l’expérience du désert de glace (Vers le haut pays, 1991)  et celle du désert de sable (Fragile lumière, 2000), Lucie Grégoire créera une pièce in situ dans une terre volcanique et aride, continuellement assujettie à la vibration des forces souterraines, afin de mener plus loin son exploration des lieux extrêmes en lien avec la danse.