Nouvelle — septembre  2016
Séjour de recherche chorégraphique en Islande, septembre 2016. Photo: Paulo Castro-Lopes

Séjour de recherche chorégraphique en Islande, septembre 2016. Photo: Paulo Castro-Lopes

Du 23 août au 10 septembre 2016, Lucie Grégoire a été en Islande afin de poursuivre sa démarche de création.

Elle y a effectué une recherche in situ dans le désert volcanique de l’Islande. Ce projet représente le troisième volet de sa recherche chorégraphique en lien avec les déserts. Cette démarche entreprise en 1989 a donné lieu à deux séjours dans un désert de glace du Grand Nord (Monts Torngat, Labrador, 1989 et les Iles Ellesmères, Arctique, 1990), qui ont mené à la création du solo Vers le haut pays (1991) explorant la force mythique des éléments. En 1999, après un séjour dans un désert de sable, au Sahara, est née la pièce Fragile lumière (2000), un trio pour trois femmes.

Dans la poursuite de ses expériences des déserts de glace et de sable, elle explore ici le corps en mouvement en relation avec le désert volcanique. Le lieu choisi est le désert de lave d’Odaoahraun, en Islande. Coincé entre deux volcans, le Sprengisandur et la Jokulsa a Fjollum, il s’étend sur 6000 km2, formant ainsi une clairière volcanique.

Lucie Grégoire explique: « Cette recherche en terre volcanique est en continuité avec le travail que j’ai entrepris depuis plusieurs années sur le chamanisme. Ce travail m’amène à une prise de conscience de la puissance de l’être et fait naître dans mon corps un élan vibratoire qui éveille les couches énergétiques profondes. Il s’agit pour moi d’établir la connexion entre ces forces telluriques et les couches énergétiques de mon être à travers la danse. »

Recherche chorégraphique en Islande, 2016.
Photo: Paulo Castro-Lopes
Recherche chorégraphique en Islande, 2016.
Photo: Paulo Castro-Lopes
Recherche chorégraphique en Islande, 2016.
Photo: Paulo Castro-Lopes
Recherche chorégraphique en Islande, 2016.
Photo: Paulo Castro-Lopes
Recherche chorégraphique en Islande, 2016.
Photo: Paulo Castro-Lopes
Recherche chorégraphique en Islande, 2016.
Photo: Paulo Castro-Lopes
Recherche chorégraphique en Islande, 2016.
Photo: Paulo Castro-Lopes
Recherche chorégraphique en Islande, 2016.
Photo: Paulo Castro-Lopes
Recherche chorégraphique en Islande, 2016.
Photo: Paulo Castro-Lopes